NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


Sur le terrain

REGION : Pourquoi les avocats sont-ils en grève ?

Depuis plusieurs jours, la grève des avocats continuent sur l'ensemble de la région et dans l'Hexagone, sur 140 des 160 barreaux de France, tous se mobilisent contre le projet de réforme judiciaire du gouvernement. Une manifestation nationale aura lieu ce mercredi à Paris.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Plusieurs thèmes sont concernées comme sur la réorganisation de la carte judiciaire, sur le droit civil et pénal. En effet, le projet de loi supprime le tribunal d’instance qui constitue par définition la juridiction de proximité, la plus facilement accessible aux personnes.
Cette loi organise une possibilité par décret, de spécialisation des juridictions, ce qui selon les avocva vider petit à petit les tribunaux de leurs services.

Pour le droit civil, avant de saisir un tribunal, il faudra obligatoirement saisir un service de médiation, qui pourra se faire par le biais d'internet.
Concernant les petites litiges, il faudra saisir un juge par voie dématérialisée, sans audience devant un juge même si une des parties le demande.
La loi renforce également la nécessité pour le justiciable de se faire représenter par un avocat dans plusieurs domaines :
- pour les procédures devant le juge de l'exécution, portant sur la saisie de leurs biens,
- pour les appels en matière de sécurité sociale, portant sur des affaires comme les pensions d'invalidité, allocations familiales, accident de travail ou maladies professionnelles.

Pour le droit pénal, les affaires de droit commun pour les personnes gardées à vue pourraient ne plus voir de magistrats de parquet avant de délai de 48 heures.
En cas de classement sans suite, les victimes devront attendre six mois après avoir déposé plainte pour saisir un juge d'instruction, et ce après avoir déposé au préalable un recours hiérarchique devant le procureur général de la cour d'appel.
Concernant la loi, il étend le principe de l'amende forfaitaire pour certains délits, empêcher la personne de pourvoir s'exprimer devant un juge, mais également la réduction des pouvoirs des juges d'applications des peines au profit des chefs d'établissement pénitentiaire en matière de permission de sortie.

A la suite de ses revendications de la part des avocats, tous prendront tous la direction de la manifestation nationale qui aura lieu à Paris ce mercredi après-midi, avec un seul point d'ordre : #JusticeMorte.

Dans la région, à Douai, ils sont plus d'une trentaine d'avocats à prendre la route en bus vers Paris, tout comme les avocats d'Arras qui sont également au même nombre à avoir répondu à l'appel du barreau : «  C'est une mobilisation très suivie qui s'annonce. On a quelques magistrats et des fonctionnaires qui seront également présents. » rapporte Alain Cockenpot, bâtonnier au barreau de Douai.

Les autres avocats de plusieurs villes, comme Cambrai, Avesnes, Valenciennes … feront également le déplacement et rejoindront leurs collègues sur place.

Plusieurs milliers de personnes sont attendus à la manifestation nationale à Paris.

 

Web tv

Vidéo associée

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

ARRAS : Grand renforcement sécuritaire au Marché de Noël après l'attentat à Strasbourg
Par François Greuez
Après les événements survenus à Strasbourg mardi soir, la Ville d’Arras, la préfecture du Pas-de-Calais, les forces de l’ordre et les secours vont renforcer le dispositif sécuritaire sur et autour du marché de Noël.

Le 12 Décembre 2018

NORD - PAS DE CALAIS / Des mesures de vigilance et de sécurité renforcées sont prises dans le département suite aux événements dramatiques survenus à Strasbourg
Par François Greuez
Après les événements dramatiques survenus à Strasbourg durant la soirée du 11 décembre, Michel Lalande, préfet de la zone de défense et de sécurité Nord, préfet du Nord a réuni, ce mercredi 12 décembre, l’état-major de sécurité et notamment les forces de police, de gendarmerie, les militaires et le service départemental d’incendie et de secours (SDIS) pour déterminer et coordonner l’ensemble des actions visant à renforcer la sécurité publique.

Le 12 Décembre 2018

ARRAS : Dans les coulisses du centre opérationnel départemental du Pas de Calais.
Par François Greuez
Le COD est un outil de gestion de crise à disposition du préfet qui 'active quand un événement majeur a lieu dans son département (importantes manifestations, épisode climatique impactant la sécurité routière, accident de grande ampleur...). Présidé par le préfet, il rassemble l'ensemble des acteurs de la sécurité civile, la police et la gendarmerie nationales, les services de l’État concernés et les représentants des collectivités.

Le 10 Décembre 2018

ARRAS : 14 NOMS POUR LANCER LA 15ÈME ÉDITION DU MAIN SQUARE FESTIVAL !
Par François Greuez
Alors que les fêtes de fin d’année approchent, il est temps pour nous de vous dévoiler les premiers artistes qui participeront à la 15ème édition du festival arrageois !

Le 07 Décembre 2018

ARRAGEOIS : Le réseau de transport de la communauté urbaine d'Arras évolue au 1er Janvier 2019.
Par François Greuez
Au 1er janvier 2019, le réseau de transport de la CUA évolue. Au mois de septembre 2018, les premiers changements ont été effectués pour augmenter les fréquences de passage sur des lignes très prisées par les usagers du réseau.

Le 01 Décembre 2018