NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

Frédéric Leturque : "La dictature du chiffre a-t-elle définitivement pris le pas sur la mission de service public de la SNCF ?"

Le Conseil Régional Nord Pas de Calais - Picardie a été informé jeudi dernier d'un plan de transport adapté prévu par la SNCF.



Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Que dit ce plan ? Il prévoit la suppression de trains du 29 février au 16 avril. En cause, un manque de conducteurs dû à un recrutement insuffisant et aux congés mal répartis des agents de la SNCF.

Cette situation va encore affecté la desserte en gare d'Arras. Frédéric Leturque, sur son blog, est remonté par cette décision :

"La SNCF est tenue de respecter ses engagements vis-à-vis de la Région et de ses usagers, qui n’ont pas à subir les conséquences de sa politique interne de gestion des RH.
Sur la forme, comme d’habitude la SNCF met ses interlocuteurs au pied du mur et tente d’imposer ses solutions, décidées unilatéralement et sans concertation ni avec les élus ni avec les usagers. Ces méthodes ne sont plus acceptables et ne posent pas les bases d’une discussion apaisée et respectueuse.

Sur le fond, cette nouvelle annonce tend à confirmer la stratégie purement financière de la SNCF, qui cherche à se désengager petit à petit des territoires sous n’importe quel prétexte – tantôt des sillons TGV saturés, tantôt des soucis de rentabilité de certaines dessertes et maintenant des problèmes de ressources humaines sur les lignes TER ! – afin de préparer l’ouverture du marché à la concurrence en 2019.
La dictature du chiffre a-t-elle définitivement pris le pas sur la mission de service public de la SNCF ? La question se pose.
Cela rejoint notre combat pour la défense de nos lignes TGV Paris-Arras pour lesquelles nous restons plus que jamais mobilisés.
La problématique des transports ferroviaires touche finalement l’ensemble des régions françaises, ainsi que l’a rappelé l’ARF dans son communiqué du 17 février dernier. Ainsi, la solution passera forcément par une solidarité régionale mais aussi entre toutes les régions de France.
Nous attendons de la part du gouvernement une position claire sur le sujet de l’aménagement ferroviaire du territoire français."

 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

ARRAS : Le Festival les Inouïes, « Sur un malentendu » avec la Compagnie Les Sourds-Doués le 22 Septembre
Par François Greuez
Très appliqué, le quatuor attaque son fameux programme… Mais soudain, ça déraille et le cap du récital semble bien difficile à tenir : comment poursuivre avec quatre artistes fêlés, bien singulièrement cravatés et devenus incontrôlables ?!

Le 15 Septembre 2019

ARRAS : La transformation de la gare d'Arras et de la Petite Vitesse se dessine avec les habitants.
Par François Greuez
Porte d'entrée dans le territoire, la gare d'Arras et ses 4 millions de voyageurs chaque année, va faire l'objet d'une concertation avec les habitants du territoire pour imaginer la gare de demain, le quartier de demain aussi, en y intégrant notamment de nouvelles mobilités.

Le 14 Septembre 2019

ARRAS : Un exemplaire inédit du Traité de Versailles au Musée des Beaux Arts.
Par François Greuez
Cet exemplaire, de format plus réduit que le traité lui-même, fut remis à Jules Laroche, diplomate français et l’un des principaux négociateurs pour la France à la Conférence de la Paix du 28 juin 1919 à Versailles.

Le 12 Septembre 2019

ARRAS : La Carrière Wellington membre du réseau Mem'Histo, une plateforme digitale interactive
Par François Greuez
Dans une région marquée par l'Histoire et animée par une Mémoire vivante, des structures muséales régionales, aux statuts divers, se sont rassemblées sous la bannière commune du réseau Mem'Histo afin de promouvoir la richesse et la diversité des Musées d'Histoire et de Mémoire Contemporaines des Hauts-de-France. 

Le 12 Septembre 2019

ARRAGEOIS : Des emplois en hausse, des entreprises qui se développent, le Grand Arras, bassin d’emploi attractif
Par François Greuez
Plus 525 salariés dans le secteur privé en 2018 par rapport à l’année 2017, soit une hausse de 1,37 %. Sur le territoire de la Communauté Urbaine d’Arras, on comptait fin 2018, 38 804 emplois dans le secteur privé. Il s’agit, pour notre territoire, de la troisième année de forte hausse du nombre d’emplois dans le secteur privé. C’est aussi l’une des plus fortes hausses parmi l’ensemble des collectivités des Hauts-de-France, et ce, depuis trois ans.

Le 10 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais